À la découverte d'Elysium 3 : Héphaïstos, dieu du feu

Voici le troisième chapitre de notre série qui vous fait découvrir les huit familles de cartes d’Elysium et le jeu lui-même. Dans les épisodes précédents : Zeus et Hadès.

Dans la forge d’Hephaïstos

L’or est une ressource importante dans Elysium, elle représente l’aide des dieux. Sans l’or, les joueurs ne peuvent pas aider leurs alliés à accomplir leur destinée héroïque.

En effet, lorsque vous transférez une carte dans votre Elysium, il faut dépenser une quantité d’or égale au niveau de la carte : 1, 2 ou 3.

Chacune des cinq époques du jeu comporte une phase d’ « Écriture des légendes », pendant laquelle vous aurez l’opportunité de transférer une ou plusieurs cartes et donc de créer des légendes dans votre Elysium.

Les légendes vous accorderont en fin de partie de précieux points de victoire.

Comment gagner de l’or ? L'une des méthodes est d'achever une Quête.

Au début de chaque époque, quatre tuiles Quêtes sont placées dans le temple au-dessus des cartes proposées aux joueurs. Au cours de son tour, chaque joueur devra prendre exactement une de ces tuiles.


Puis, lors de la phase d’Écriture des légendes, tous les joueurs sont récompensés en fonction de la quête choisie.

L’ordre de jeu change, ce qui aura son importance dès cette phase et à l’époque suivante. Ensuite, les joueurs reçoivent l’or et les points de victoire de la quête, et peuvent effectuer le nombre de transferts indiqués dans le symbole de la lyre.

Il est important de bien choisir sa quête. Il vous faut de l’or, un ordre du tour favorable ET des transferts ? Dommage, on ne peut pas tout avoir…

Si l’or des quêtes peut suffire pour vous permettre de transférer quelques cartes, il vous en faudra sans doute beaucoup plus pour créer des légendes épiques. Héphaïstos et ses alliés sont là pour ça.

Héphaïstos, Dieu du feu

Le fils déformé et hideux de Zeus et Héra n’est guère populaire parmi ses pairs olympiens. Pourtant, même s’il marche avec une canne, il est tout sauf faible, et utilise sa maîtrise du métal et du feu pour confectionner de magnifiques artefacts et des armes puissantes.

Parfois, Héphaïstos vient en aide aux artisans mortels pendant leur travail, et leur accorde une once de son pouvoir créatif. Si vous êtes béni par l’Aide divine, 2 or vous sont immédiatement accordés, ce qui n’est pas négligeable.

Les dieux eux-mêmes apprécient les dons d’Héphaïstos et parfois, ils exigent des mortels la restitution d’armes et de richesses offertes par le dieu boiteux. Ce n’est pas très juste, mais cela peut permettre d’obtenir leurs faveurs.

La carte Sacrifice vous permet d’échanger immédiatement n’importe quel montant d’or contre le même montant de points de victoire… ou vice versa !

Cet échange avec les dieux vous permet d’obtenir l’or nécessaire pour une série de transferts coûteux mais potentiellement décisifs pour créer une légende, ou de surprendre vos adversaires en convertissant la générosité d’Héphaïstos en points de victoire.

Peu d’individus peuvent supporter les conditions de travail dans les vastes forges d’Héphaïstos. Le dieu a donc crée des machines vivantes, capables de l’aider dans ses ouvrages.
Ces merveilles de métal résistent à la fumée et au feu, et elles peuvent même créer de nouvelles machines !

La carte Automates fait partie d’une série que l’on retrouve dans toutes les familles, et qui représente les artefacts et les alliés les plus puissants des dieux. 

Ces cartes vous récompensent d’un Or à chaque fois que vous prenez ou transférez une carte de la même famille. 

Cela fonctionne aussi lorsque vous transférez la carte Automates elle-même, par exemple. Ainsi, ces cartes récompensent la fidélité à un dieu spécifique.

Nous serons bientôt de retour pour notre prochain chapitre, dans lequel nous poursuivons notre voyage sous les vagues, pour visiter le royaume aquatique de Poséidon.

Brett J.Gilbert & Matthew Dunstan