À la découverte d'Elysium : Zeus

Voici le premier article d’une petite série lancée par les deux auteurs d’Elysium, Brett Gilbert et Matt Dunstan, que nous traduisons avec leur autorisation.

Dans Elysium, vous devenez un demi-dieu ambitieux qui recherche la faveur des dieux de l’Olympe afin de gagner sa place au panthéon. Au cours de votre équipée, vous découvrirez de puissants artefacts, obtiendrez l’aide de héros ou de bêtes mythologiques, et peut-être même allez-vous recevoir la visite des immortels eux-mêmes !

Vous ferez usage des multiples combinaisons offertes par les différents pouvoirs des cartes du jeu, mais à terme, il faudra emmener vos alliés dans l’Elysium, le lieu de repos final des héros.

Une fois ce lieu atteint, ils ne pourront plus vous aider grâce à leurs pouvoirs, mais leurs légendes vont se perpétuer et ils vous offriront les points de victoire nécessaires pour gagner.

Chaque dieu et la famille de cartes qui lui est affilié contribue à votre quête de bien des façons et vous propose une nouvelle façon de gagner, voire de jouer. Choisirez-vous la destruction et la guerre avec Poséidon ou Arès, la diplomatie avec Athéna, ou l’astuce et la rouerie d’Hermès ?

Dans cette série d’articles, nous vous présenterons les huit familles de cartes présentes dans Elysium, chacune représentant les mythes et légendes d’un dieu de l’Olympe. Nous commencerons bien entendu avec Zeus. Tant pis pour l’ordre alphabétique, nous ne voulons pas prendre le risque de le mécontenter en faisant passer un autre immortel avant lui !


Zeus, Père des Dieux

La faveur du Père des Dieux, seigneur de l’Olympe, est indispensable à qui veut atteindre l’immortalité et le rang de dieu à part entière.

Votre progression sur cette voie, dans Elysium, est mesurée à l’aide de points de victoire. Bien entendu, le joueur qui a le plus de points de victoire au terme des cinq époques du jeu remporte la partie.

Ces points sont obtenus principalement par le biais des cartes que vous acquérez puis transférez dans votre Elysium. Mais Zeus a ses favoris parmi les différents candidats, et il peut accorder sa faveur directement sous forme de points de victoire… si votre tête lui revient.

Le Jardin des Hespérides est un lieu mythique ou les dieux font pousser des arbres enchantés. On y trouve des pommes d’or, qui accordent l’immortalité à celui qui en consomme. 

Lorsque vous obtenez cette carte, vous rendez une petite visite gastronomique à ce jardin et gagnez immédiatement 2 points de victoire, un petit pas de plus vers la gloire divine !

Sur cette carte, vous pouvez également apercevoir Hercule, le fils de Zeus, tout proche de l’accomplissement de l’un de ses douze travaux, des exploits insensés qu’il entreprend afin de prouver sa valeur à son divin géniteur.

Mais dans Elysium, Hercule ne fait pas que cueillir des pommes, il peut devenir un allié de valeur…

En effet, une fois par partie, la carte Hercule vous permet de gagner un point de victoire supplémentaire par tranche de 3 points de victoire que vous détenez au moment où le pouvoir de la carte est utilisé.

Un petit coup de main d’Hercule au bon moment (plutôt en fin de partie, donc), et votre faveur auprès de Zeus augmente fortement !

 

Parfois cependant, le plus sûr chemin vers la victoire est de solliciter directement l’aide des dieux. Si vous êtes chanceux, ils entendront votre appel.

Zeus, Père des Dieux, fait partie d’une série de cartes représentant les huit dieux de l’Olympe présents dans Elysium. 

Tous vous accordent des points de victoire supplémentaires à chaque fois que vous prenez une carte appartenant à leur famille, de même que lorsque vous transférez une carte de leur famille vers votre Elysium. 

En d’autres termes, plus votre alliance avec Zeus est forte, plus la récompense croît !

Dans le prochain épisode, nous plongerons dans les sombres souterrains des Enfers pour y rencontrer Hadès…

Brett J. Gilbert et Matt Dunstan