Un jeu tactique, rapide et addictif !

Jouable à deux, trois ou quatre, Splendor s’explique en 5 minutes et se joue en une demi-heure.

Les mécènes

Henri VIII

Henri VIII n’accorde sa visite qu’au joueur qui disposera des bonus suffisants sur ses cartes de développement. Comme tous les mécènes, il octroie royalement trois points de prestige sur les quinze (au minimum) qu’il faut obtenir pour l’emporter à Splendor

Henri VIII

se déplace lorsqu’ un joueur détient

4 bonus rouges + 4 bonus noirs !

Les jetons-gemmes

Pour acheter les développements, les joueurs utilisent des jetons symbolisant des gemmes.
À chaque tour, un joueur peut acquérir de nouveaux jetons, soit :

3 jetons différents

ou

2 jetons identiques

ou

1 jeton joker

Les développements

Une mécanique fluide et des tours rapides

Chaque tour de joueur est rapide et intuitif : une action et une seule ! Obtenir les jetons obéit à des règles simples qui vous obligeront à des prises de décisions délicates : soit trois jetons de couleur différente, soit deux jetons de la même couleur (s’il en reste au moins quatre de la couleur choisie) Vous pouvez également acquérir un développement en combinant bonus et jetons, ou réserver une carte (visible ou sur le sommet de l’un des paquets de cartes développement, en « aveugle »).

Les développements sont placés au centre de la table et sont visibles par tous. Il faut donc construire une stratégie dans un environnement qui évolue sans cesse, lorsque un autre joueur prend un développement convoité. Il faut donc soigneusement choisir ses jetons pour acquérir un développement qui vous intéresse… mais sans trop révéler vos intentions sous peine de le voir réserver par un adversaire malveillant ! Cet équilibre court terme / long terme est au cœur de la stratégie de Splendor.

La partie s’achève lorsqu’un joueur atteint quinze points de prestige. Mais on termine le tour afin que chacun ait joué le même nombre de tours, pour préserver l’équité. Vous pouvez donc atteindre quinze points et néanmoins perdre sur un dernier tour flamboyant d’un autre joueur.

Les guildes de marchands de la Renaissance

Votre empire commercial commence souvent avec les développements à faible coût, comme les caravanes, et les mines. Puis vous ferez l’acquisition de navires et enverrez des explorateurs dans le nouveau monde. Les artisans les plus talentueux vous rejoindront ensuite, si vous avez suffisamment de jetons et de bonus.

Enfin vous investirez, si tout va bien, dans de prestigieux édifices, qui vous apporteront de fortes valeurs de prestige en même temps que leurs bonus. Les princes de la renaissance, qu’il s’agisse de François 1er , Anne de Bretagne ou Henri VIII, viendront vous rejoindre, apportant souvent les derniers points de prestige., si votre empire commercial est suffisamment productif.

Les visuels de Splendor vous plongent dans cette époque à la fois brillante et dépaysante… alors pendant la partie, n’hésitez pas, de temps à autre, à oublier les chiffres pour profiter des illustrations et de l’univers graphique de Pascal Quidault. Mais pas trop longtemps quand même, vos concurrents risquent d’en profiter !